Les polluants volatils

Ces composés organiques volatils (COV) se trouvent bien souvent en mélanges complexes et à de faibles concentrations dans l'air ambiant de nos maisons. Ils sont pour certains très instables et très réactifs, ainsi ils se transforment et provoquent une pollution secondaire.

Si l’on connaît l’effet de certains d’entre eux sur l’organisme humain, on ignore encore pour nombres d’entre eux, l’effet à long terme, mais aussi les réactions chimiques et leurs incidences sur la santé, du mélange de plusieurs molécules chimiques.


Les caractéristiques de ces polluants sont la volatilité, et leur concentration élevée dans l’air, mais aussi leur diminution rapide après une ventilation abondante.
On peut en mettre en évidence, des années après la mise en œuvre.

Ils sont l’une des sources principales de pollution intérieure selon l’ANSES, et ont fait l’objet d’une classification.


On peut les considérer en 2 « familles » :

- Les solvants

- le formaldéhyde


Les solvants


Peuvent être le mélange de matières complexes, de compositions différentes, sont utilisés dans les colles, les peintures, les laques, les diluants, les produits ménagers, les papiers peints, les matières plastiques,….

- Les solvants aromatiques (benzène, toluène, xylène) et les composés d’hydrocarbure (isobuthène, hexane, éther de pétrole, ...) sont utilisés principalement comme diluants dans les laques et peintures.

- Les solvants chlorés sont retrouvés dans les détergents et les décapants.

- Les alcools, les cétones, les composés de glycol, et les esters sont dans la composition des solvants et souvent en combinaison avec les solvants aromatiques.

- Les siloxanes sont de plus en plus utilisés dans les laques des meubles, les silicones, les produits d’entretien du bois, de la pierre, et des meubles, les moquettes et tapis. Les évaluations toxicologiques sont en cours.

- Les solvants naturels comme les terpènes, dont les carènes, les limonènes et les pinènes (naturellement dans les bois résineux) peuvent être contenus dans les peintures biologiques, les huiles essentielles, les produits d’entretien. Ils sont des sensibilisants ou des potentialisateurs des allergies.

- Les isothiazolones sont utilisés dans les peintures comme agent de conservation. Ils peuvent induire des réactions allergiques ou des eczémas. Ils sont émissifs après le temps de séchage.


- Attention : « Sans solvants » ne garantie pas d’être sans risque, car cette mention peut être apposée si il y a des teneurs de glycols inférieures à 10 %.


Le formaldéhyde


Sous forme de gaz, le formaldéhyde est très volatil, incolore, il a une odeur piquante, irrite les yeux et les voies respiratoires.

En solution aqueuse, le formaldéhyde provoque un durcissement de la peau (« peau de cuir »), des allergies cutanées, et des brûlures.

Favorise la sensibilisation aux allergènes et au développement de l’asthme, et les potentialisent. Sa cancérogénicité est reconnue depuis 2004.


On le retrouve dans :

- Les colles et les résines artificielles : panneaux de copeaux de bois, matériaux dérivés de bois, panneaux laqués,….
- Les produits d’entretien, de désinfection, les détergents, les textiles, les livres et magasines,…

- Le tabac


Le dioxyde de carbone (CO2)



Est produit essentiellement par l’expiration et la combustion.

Le dioxyde de carbone est un gaz incolore et inodore qui se forme dans les tissus de l'organisme et qui est éliminé par les poumons.


Lors de fortes concentrations des symptômes peuvent apparaître :

- Fatigue

- Maux de tête

- Diminution de la concentration


Le monoxyde de carbone (CO)


Est issu d’une mauvaise combustion due à un apport insuffisant en oxygène, ce qui empêche l'oxydation complète en dioxyde de carbone (CO2).

Le CO est invisible, inodore et non irritant, c’est un gaz asphyxiant indétectable, qui provoque l'intoxication en se fixant sur les globules rouges (via la respiration et les poumons) et en empêchant ces globules de véhiculer correctement l'oxygène dans l'organisme.


Ces symptômes qui doivent alerter :

- Maux de têtes

- Nausées, vomissements